PREMIERE SEPARATION

image

Jour 163 : 5 mois et 11 jour.

Le 5ième mois est celui où j’ai observé le plus de progrès tant sur le plan psycho que moteur.

Le développement physique et la motricité 

Pour les couches on a commencé la taille 4. J’utilise l’Active Fit de Pampers.

Les cheveux recommencent enfin à pousser. Toute la nuque était dégarnie depuis un moment à cause de la position couchée sur le dos. Maintenant qu’elle s’assoit, le problème sera bientôt résolu (enfin, j’espère).

 Jul reste de plus en plus longtemps en position assise sans basculer.

 Couchée sur le dos, quand on lui tient les deux mains  elle lève la tête et le buste pour s’asseoir. Et même sans lui tenir les mains, elle lève la tete et les jambes (ça fait comme une tortue à l’envers).

 Ses gestes sont de plus en plus adroits et précis.

 Elle essaie toujours de se tourner dos/ventre mais n’y arrive pas. C’est qu’elle est tout en haut de la courbe de poids la mémère!

Les découvertes et l’éveil

 Elle fait des « brrrr brrrr… » avec sa bouche accompagnés de bulles de salives et ça l’amuse.

 Au niveau des jouets elle a une préférence pour le livre musical. A force, je connais toutes les chansons (les petits poissons dans l’eau… haha).

 Elle est de plus en plus intéressée par les objets hors de sa portée.

Alors aujourd’hui il s’est passé un truc. Nous étions couchées dans le lit, lorsqu’elle nous a vu dans le miroir de l’armoire . D’habitude elle sourit aux miroirs, leurs parle avec des « heu heu ». Mais là, c’était comme si elle se posait des questions métaphysiques : elle regardait le miroir dans lequel elle me voyait, ensuite elle se tournait pour me regarder avant de regarder à nouveau le miroir, en boucle avec l’air vraiment surprise. J’ai eu peur que ça ne l’a traumatise (En Côte d’ivoire, il me semble avoir un jour entendu qu’il n’était pas bon de laisser un bébé se voir dans le miroir. Je ne suis pas du genre superstitieuse, mais quand il s’agit de ma fille, comment vous dire!)  Je me suis empressée de tirer la porte de l’armoire pour déplacer le miroir. Flippant.

 Quand elle est couchée sans son lit, transat ou tapis d’éveil, elle lève les bras comme pour dire « prends moi dans tes bras maman ». Et quand je réponds à son besoin elle fait de grands sourires, babille, gigote pour manifester son contentement. Mais elle sait aussi bouder, si je ne réagis pas tout de suite.

Elle me témoigne déjà beaucoup d’affection, mon petit rayon de soleil. Ca me fait fondre.

FullSizeRender-11

IMG_5392-2

Les repas (tétées et diversification)

 Pendant les tétées : elle arrive maintenant à bien tenir le sein entre ses deux petites mains. Comme si elle tenait un gros biberon (sauf qu’il est collé à moi le biberon). Il arrive aussi qu’elle tripote les vêtements que je porte ou touche mon visage, ça crée une complicité très touchante. Par contre, comme elle s’intéresse aussi à tout ce qui l’entoure, elle est vite distraite, et tête moins efficacement. Ce qui fait qu’elle n’a pas atteint sa ration quotidienne au moment d’aller au lit. Résultat : elle se réveille maintenant deux fois la nuit (nous étions passés à une seule tétée par nuit vers le troisième mois) pour avoir le supplément.

 On est toujours à 7 tétées par jour (24h) même avec les petits pots.

 Voilà un mois que nous avons commencé la diversification. On a atteint les 80 grammes de légumes le midi (complété avec une tétée juste après), pareil pour la compote l’après-midi.

 Elle tente de mettre la main dans son assiette et réussi parfois à attraper la cuillère, et elle en met partout. On pense à adopter la DME (Diversification Menée par l’Enfant) dès la rentrée, elle va s’éclater.

 Sinon pour la premiere fois aujourd’hui depuis sa naissance, papa et maman sont sortis déjeuner sans bébé. Nous en avons eu pour 2h30. C’est mamie qui lui a donné son petit pot et l’a fait dormir. Quand on est rentré elle finissait sa sieste.

Il s’en est suivie une longue tétée câlin pour se réconforter toutes les deux de cette première séparation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *