LA JUPE NDJAM

IMG_5267

Ça doit faire 15 ans maintenant que je me suis découverte un attrait pour le Wax. À Abidjan, on choisi le tissu et on se le fait coudre sur mesure en décrivant le modèle souhaité au tailleur couturier. Je n’ai jamais réussi à me faire comprendre par les couturiers. Il a fallu à chaque fois procéder à plusieurs retouches afin de se rapprocher de ce que je souhaitais vraiment.

J’ai fini par me tourner exclusivement vers le prêt-à-porter, jusqu’à ce que je rencontre Eloi Sessou. Avec Eloi, je n’avais même plus à exprimer mon besoin. Ses finitions sont belles, les détails travaillés. Tout était bien, sauf que son style plutôt glamour ne se prête pas à la vie de tous les jours, ça fait plus mariage, cérémonie. J’ai réussi néanmoins à trouver une solution afin de pouvoir les mettre plus facilement, en assemblant par exemple un bustier avec un jean. Ce qui casse le côté habillé.

Le Wax est un tissu qui est déjà travaillé grâce à ses imprimés, alors je le préfère simplement cousu.

Avec la Jupe Ndjam, EMWEG ne pouvait pas faire plus simple et c’est ce qui m’a plu.

Je l’ai choisie dans une couleur chaude, que j’ai adoucie ici avec le kaki d’un tee-shirt loose.

IMG_5290

IMG_5266

IMG_5270

IMG_5264

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *