I GOT 99 PROBLEMS, BUT HAIR WON’T BE ONE

IMG_5265

Depuis la naissance de Jul j’avais gardé mes cheveux crépus et courts, car je n’avais aucune envie de me rendre à Chateau d’eau (les racoleurs, les vendeurs ambulants, les coiffeuses qui se disputent les clientes, le bruit… tout ça me monte très vite à la tête), et aussi parce que chéri préfère de loin cette coiffure, et aussi parce que j’aime mettre les doigts dans ce nuage de coton si doux.

Mais voilà, la texture (fine et sèche) de mes cheveux fait que je dois passer beaucoup trop de temps à les travailler afin d’obtenir un beau résultat. J’ai très vite déchanté. Ce n’est pas mon truc.

Je suis donc revenue à mes premiers amours : les extensions! Et avec elle l’incontournable passage par Château d’Eau!

Je ne vais pas ailleurs car je n’accepte d’être coiffée que par ma cousine qui travaille dans un salon de ce quartier. À une époque j’avais quand même voulu changer et j’ai essayé Ethinicia, mais leur accueil pathétique m’a alors définitivement rebutée de tous les salons de coiffures du genre, trop prout prout pour moi.

D’habitude je suis plutôt coupe carré mi-long. Pour changer un peu et faire la surprise à mon chéri, avec ma cousine on a choisi cette fois d’opter pour une longueur jusque dans dos.

Le résultat était assez joli, ça faisait glamour.

Sauf qu’au bout de deux jours, je ne supportais plus la coiffure. Non pas qu’elle ne m’aille pas, mais avec la chaleur de l’été, les cheveux collaient à ma peau et se déplaçaient aussi pour arriver sur le visage de ma fille pendant les tétées. En plus la miss ne manque aucune occasion de s’agripper à ma tignasse et ça fait mal.

J’ai fini par décidé de les raccourcir. Kady ma cousine coiffeuse me les aurait bien coupé volontiers, mais j’avais déjà eu ma dose de Château d’eau pour le mois

Me voici donc armée de ma paire de ciseaux direction la salle de bain. Et forcément j’ai raté la coupe! Comment font ces femmes qui se tressent, tissent et/ou coupent leurs cheveux toutes seules? Je ne comprendrai jamais pfiou trop fortes!
  IMG_5268
Je partais pour une mi-longueur, je me suis retrouvée avec un côté plus long que l’autre et à force de vouloir ajuster j’ai fini par me trouver avec un carré irrégulier. J’ai stoppé là de peur d’aggraver la situation.
Moi qui voulais garder ces extensions tout l’été, c’est fichu. Dégoutée, et au bord des larmes (ça c’est les hormones hein, en temps normal il en faut plus pour me faire pleurer), je me suis ressaisie : il y a des choses bien plus graves dans la vie.
Je voulais avoir de jolies photos de vacances en Corse? Bah tant pis il n’y aura pas de jolies photos de moi, et je ne vais pas en mourir!
Au moins je pourrai m’immerger complètement dans la mer.
Bah oui, maintenant qu’ils sont désormais inutilisables, je n’ai plus à me soucier de comment les protéger de l’eau calcaire de la piscine et/ou salée de la mer.
Alors autant en profiter non?
∗∗∗
« J’ai 99 problèmes, mais les cheveux n’en seront pas un »
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *