HERE WE GO!

image

La chronique 365 jours commence ici.

Jour 161 : Juliette a 5 mois et une semaine.

 Ce matin, alors que je jouais avec elle sur son tapis d’eveil, je l’ai mise en position assise, et contre toute attente elle a gardé l’équilibre. Je me demande bien depuis combien de temps elle en est capable! Pas depuis longtemps à mon avis, car elle bascule encore un peu sur les côtés.

Bref, mon bébé  commence à s’asseoir.

Diversifiée depuis maintenant 15 jours, nous avons commencé hier la compote de fruit (par la poire, Babybio) et elle a adoré. Avant cela, elle était en allaitement exclusif.

∗∗∗

Les 3 premiers mois ont été rythmés par une succession de petits maux sans gravité certes, mais face auxquels j’ai par moment été désemparée.

 Il y a d’abord eu le Réflexe d’Ejection Fort. Mon lait a tendance à gicler vite et fort. Toute petite, cela dépassait ses capacités de deglutition. Resultat elle s’étranglait, se raidissait et se mettait en apnée. Nous paniquions toutes les deux et les tétées devinrent vite source d’angoisse et de stress, jusqu’à ce que j’adopte la position allongée, sur les conseils de ma sage-femme. Cette position ralentit le débit du lait. Mais il faut penser à surélever légèrement la tête de bébé pour éviter que le lait ne sorte par son nez. Avec le temps Jul a appris à gérer le REF. À la fin du deuxième mois, elle maîtrisait déjà la tétée comme une chef, faisant des pauses dès que le lait coulait à flot.

◊ Nous avons ensuite été confrontés au sommeil agité. En plein sommeil elle se mettait à gigoter, à grogner et même à ouvrir parfois les yeux. Combien de fois, je me suis précipitée pour au final m’apercevoir quelle dormait. J’étais bien déroutée. C’est plus tard, au détour d’une conversation avec une maman que j’ai appris que les bébés ont un cycle de sommeil en 2 phases, une phase de sommeil agité où leur cerveau assimile de nouvelles connaissances et une phase de sommeil calme et profond, puis ça recommence en boucle.

◊ Et le reflex de Moro (pfiou je ne connaissais pas toutes ces choses moi avant d’avoir un bébé). Pendant son sommeil elle sursautait et écartait les bras comme pour eviter de tomber. La pauvre choupinette.

◊ Nous avons echappé aux coliques Alleluia! Mais le reflux gastro-oesophagien alias RGO nous attendait au tournant. Le polysilane est devenu mon ami et au bout de 3 semaines c’était réglé.

L’acné du nourrisson. C’est connu : les bébés ont une peau douce et belle, alors là je ne comprenais plus rien. Pourquoi la mienne etait dejà accaparée par de vilains boutons. Elle n’avait pas l’air d’avoir mal, heureusement! Mais j’avais peur que sa peau ne marque, que les cicatrices ne s’effacent plus… Ça a duré 3 mois, aucun produit n’a marché, c’est parti tout seul.

◊ Et les croûtes de lait! Tiens, je les avais oublié celles-là. Elles m’ont donnée du fil à retordre. J’en suis arrivée à bout grâce au Gel croûte de lait Pediatril.

Puis est arrivé le quatrième mois avec son lot de belles surprises, en commençant par toutes les petites maladies du nourrisson, qui étaient dorénavant derrière nous.

◊ Elle a commencé à attraper les objets, à prendre conscience de ses mains et de ses pieds.

◊ Il y a eu les premiers éclats de rire.

Elle se déplace en poussant sur ses pieds, tente de se retourner dos-ventre mais n’y arrive pas encore.

◊ La diversification. Nous avons commencé par les petits pots de légumes Babybio. Elle a aimé dès la première cuillère. Et s’impatiente même pendant le court instant où la cuillère sort de sa bouche pour aller récupérer de la purée dans le petit pot!

◊ Les deux premières dents ont fait leur apparition. Je me suis faite mordre le téton.

◊ Elle a appris à nous appeler (attirer notre attention) avec des Heu Heu!

Par contre des cris stridents ont fait leur apparitions! Ça rends dingue! Heureusement qu’elle a arrêté!

◊ Et enfin elle a commencé à mettre du 6 mois en vêtement. Dans cette taille nous n’avions prévu que des tenues d’été. Mais avec le climat à Paris on a du racheter quelques vêtements chauds, en pensant que ça pourrait toujours servir pour les soirées fraiches d’été…

IMG_5258

… comme ce fut le cas jeudi soir à Ajaccio où la température a soudainement chuté.

Nous sommes arrivés il y a 5 jours sur l’île de beauté par avion, la premiere fois pour Jul. Ce que j’apprehendais le plus c’était le mal d’oreille dû aux variations de pression à la descente. En prévention je l’ai fait téter à la descente, et au décollage aussi tant qu’à faire!

Elle a dormi toute la durée du vol. Nous sommes arrivés vers 22h30. Le transfert de l’avion vers la poussette, de la poussette vers la voiture et de la voiture vers son lit, ne l’ont pas réveillée.

Le lendemain matin Papi et Mamie ont eu droit à de grands sourires!

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *